mardi 16 Nov

Du 1e au 2 décembre 2021, la Halle Olympique d’Albertville accueille les Journées AGIR, l’un des évènements de référence des professionnelles de transport public et de mobilité.

Après près de 2 ans d’absence de rencontres du fait de la crise sanitaire, l’équipe Urbanéo est ravie de pouvoir revoir ses clients à cette occasion. L’évènement réunit plus de 80 exposants sur 9 000 m². Il s'agit d'une opportunité de rencontrer des acteurs du secteur de la mobilité collective et partagée. C'est également la possibilité de découvrir les toutes dernières innovations et nouvelles technologies.

Consultez les conférences et échanges au programme des journées AGIR

Acteur de la mobilité durable, Urbanéo est présent lors des journées AGIR pour partager ses nouveautés et son actualité.

Pendant ces deux jours, Urbanéo est à l’écoute de ses clients pour toutes demandes spécifiques et à la disposition des visiteurs pour leur faire découvrir ses mobiliers urbains  de type abris bus, abris vélos, poteaux d’arrêt et mobiliers provisoires. Les prestations de service sont aussi mis à l'honneur comme le nettoyage, l'entretien préventif, la maintenance curative, les campagnes d'affichage horaires/plans, l'affichage institutionnel , la restructuration de réseaux ...

Retrouvez-nous aux Journées AGIR, Stand 59.

lundi 13 Sep

Un salon à ne pas manquer après presque deux ans de confinement !

L'occasion pour Urbanéo d'aller à la rencontre de ses clients, et d'offrir une vitrine sur le savoir-faire et les nouveautés Urbanéo à celles et ceux qui ne connaissent pas encore la PME française.

 

Urbanéo vous invite donc à faire un détour dans le Hall 7 sur le stand 56c du salon RNTP de Toulouse du 28 au 30 septembre 2021.

 

Nos équipes Urbanéo se relayeront pour vous faire découvrir nos mobiliers (abris bus, abris vélos, poteaux d'arrêt de bus, mobiliers provisoires...) et nos prestations de service (nettoyage, entretien préventif, maintenance curative, campagne d'affichage horaires/plans, affichage institutionnel dans les caissons publicitaires d'abris voyageurs, restructuration de réseaux ...).

 

mercredi 7 Juil

EFC, une offre trop innovante pour les achats publics ?

Qu’il est difficile de faire changer les mentalités dans les cercles décisionnaires des achats publics. En 2021, Urbanéo - PME des Hauts-de-France spécialisée dans le mobilier urbain non publicitaire - présente une offre EFC dans le cadre d’un marché public de poteaux d’arrêt de bus pour la région Hauts-de-France, en vain.

 

La commande publique devrait pourtant constituer un levier considérable pour le développement d’une offre économiquement innovante. De nombreux dispositifs encouragent la mise en œuvre de l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération, notamment en région Hauts de France avec Rev3, le Club Noé, l’ADEME... Urbanéo expérimente sur le territoire des Hauts-de-France un véritable décalage entre la volonté politique de promouvoir l’EFC dans le cadre de REV3, et la réalité des achats publics qui ne prennent pas en considération des critères comme le coût global sur la durée de vie des mobiliers ou encore les emplois locaux générés par une offre servicielle.

Le principe de l’EFC est d’inciter à s’interroger sur les usages et les attentes des parties prenantes, et à développer une offre servicielle au détriment d’une offre majoritairement matérielle. Le raisonnement en prix laisse place au raisonnement en coût global, invitant les acheteurs publics et les responsables de la mobilité à passer d’une logique de quantité à une logique de qualité de services. L’offre Urbanéo est un engagement de performance avec une proposition de mobiliers éco-conçus, un allongement de la durée de vie des mobiliers, une valorisation des mobiliers impliquant réparation, réutilisation et recyclage, des services associés d’entretien / maintenance avec des emplois locaux ...

 

C’est chose incongrue pour une PME des Hauts de France de réussir à se développer grâce à son offre EFC auprès d’autres régions que celle où elle est implantée. D’autant plus que c'est la région Hauts-de-France qui est à l’initiative de l’EFC. La méconnaissance de l’économie de la fonctionnalité par les acheteurs publics et les responsables mobilités prouve que les modèles économiques de rupture ont encore beaucoup de chemin à parcourir en termes d’acculturation. Certains freins doivent encore être levés notamment la peur du contentieux, la capacité à changer de pratiques, le manque de connaissance EFC... Le soutien des élus et de la hiérarchie devrait aider les acheteurs publics et les responsables mobilités à comprendre et accepter le risque de changer de modèle. En effet, chacun sait que les acheteurs publics ne peuvent décider seuls de la réalisation d’un marché et de l’acte d’achat. Il est essentiel que le projet bénéficie d’une validation et d’un portage à la fois politique et hiérarchique.

 

Quoiqu’il en soit, Urbanéo poursuit ses actions de sensibilisation à l’EFC en s’appuyant sur les réussites des marchés en cours afin que clients et élus puissent s’approprier et imaginer des applications concrètes au sein de leurs collectivités. Mais aujourd’hui, la déception est immense d’avoir raté ce rendez-vous avec la Région Hauts de France.

A lire

L’ADEME publie des recommandations et un guide méthodologique à destination des acheteurs publics : Intégrer l’Économie de la Fonctionnalité dans la commande publique – 06/2021

vendredi 21 Mai

Quel impact la pénurie de matières première sur l'activité Urbanéo ?

Les pénuries de matières premières que le monde entier traverse actuellement sont sans précédent. Elles ont engendré des flambées de prix monumentales, et une industrie en grande difficulté. Arrêt sur image sur une situation difficile pour Urbanéo.

 

Comment expliquer ces hausses et quelles en sont les conséquences concrètes?

Les raisons à ces hausses sont variées. La baisse du dollar est l'une d’entre elles. Le dollar est en effet la référence internationale en matière de prix des matières premières. Sa baisse entraîne souvent une hausse des prix des matières premières. Et inversement.

 

Mais la principale cause est la sortie de crise du Covid-19. Il existe un réel décalage temporel entre la reprise de la demande et l'offre qui ne suit pas. Avec la crise sanitaire, l’arrêt brutal de l’activité industrielle en Europe mi-mars, et un effondrement de la demande finale, les sidérurgistes européens ont alors décidé d’arrêter les hauts fourneaux. Avec le redémarrage économique au printemps, tant que la demande est restée faible les stocks ont suffi. À partir de l'été 2020, l'économie chinoise est repartie en fanfare. La demande chinoise a explosé sur de très nombreux marchés de produits industriels comme le fer, l'acier, les métaux non ferreux ... Aujourd’hui, cette reprise est relayée par l'économie américaine qui repart à coups de plans de relance.

 

Ainsi, le décalage entre le manque d’offre et une forte demande a créé des tensions sur les prix qu’Urbanéo négocie, de gré à gré, au mois le mois.

 

Quel impact le manque de matière première et la hausse des prix sur une PME comme Urbanéo?

Si la France vient à manquer de matières premières, c'est parce que la demande s'envole en Chine et aux États-Unis. Ces géants raflent une grande partie des matières premières. Les réserves des entreprises françaises, comme celles de nos chaudronniers/tôliers, se sont effondrées ces derniers mois. Les effets sont désastreux pour les transformateurs. Ils  éprouvent d'ores et déjà de grandes difficultés à nous livrer, et par conséquent, Urbanéo va se trouver dans cette position de ne plus pouvoir assurer les délais de livraison affichés dans ses marchés publics. Urbanéo risque de se voir mis en cause financièrement sans être aucunement responsable de la situation. Et pour rappel, le modèle Urbanéo est basé sur un approvisionnement des matières premières 100% européen et sur une fabrication 100% française.

 

Par conséquent, toute commande de matières premières faite aujourd’hui par Urbanéo, voit ses délais d’approvisionnement allonger. D’une disponibilité quasi-immédiate avant novembre 2020, nous sommes passés à des délais extrêmement longs jusqu’à 4 à 5 mois sur certaines familles de produits comme l’aluminium. De fait, l'impact est direct sur la fabrication des têtes et cadres horaires des poteaux d'arrêt.

 

A la pénurie des matières premières, un envol des prix de l’acier, du bois et autres matières premières nécessaires à la production de mobiliers urbains vient peser sur la santé des PME françaises, et notamment sur Urbanéo. Ces produits qu’on utilise galvanisés pour la construction modulaire comme les abris bus et les poteaux d’arrêt de bus ont vu leurs prix flambés. Alors que la tonne d’acier de hauts-fourneaux se négociait autour de 250 € avant novembre 2020, elle tourne aujourd’hui autour des 600 €.

Cf. dossier spécial dans Le Moniteur https://www.lemoniteur.fr/article/matieres-premieres-flambee-des-prix-et-risques-de-penurie.2134044

 

Comment les pouvoirs publics – et par conséquent les achats publics - peuvent-ils aider les PME françaises à traverser cette situation de crise ?

Face à cette situation de pénurie mondiale de matières premières, Urbanéo est confrontée à deux problèmes majeurs : l’envol des prix et les délais d’approvisionnement.

 

Les marchés publics de mobiliers urbains non publicitaires sont des contrats de 4 ans. Et malgré une formule de révision des prix annuel, cela peut-il être suffisant? Or, la crise de pénurie de matières premières en 2021 est exceptionnelle. Et, les révisions de prix annuels des marchés publics ne peuvent prendre en considération une telle situation. La conséquence est donc immédiate sur la marge de l’entreprise.

 

A cela s’ajoute la problématique des délais à respecter dans le cadre des marchés publics. A notification de nouveaux marchés des Autorités Organisatrices de Mobilités, Urbanéo appréhende de devoir expliquer des délais qui ne pourront être respectés. Certaines commandes de mobiliers urbains non publicitaires (abris bus et poteaux d’arrêt) faites à partir de juin 2021 ne pourront plus être honorées avant octobre/novembre 2021. Les sanctions financières seront-elles appliquées du fait de délais de fourniture non conformes au marché ? Les impacts financiers risquent une nouvelle fois d'être reportés sur Urbanéo qui ne peut porter tous les maux provoqués par cette crise mondiale.

 

Certaines Autorités Organisatrices de Mobilités (AOM) seront compréhensives sur le retard de fourniture de mobiliers urbains des lignes de transport public puisque cette situation ne relève pas de la responsabilité d’Urbanéo. Mais qu’en est-il des AOM ou des exploitants devant faire face à l’urgence de la mise en place de leur réseau de transport public ? et devant la pression politique ?

Cette situation est préoccupante, et Urbanéo tenait à alerter les pouvoirs publics et ses clients des difficultés auxquelles elle est confrontées dans ce contexte de crise mondiale.

lundi 3 Mai

Interview d'Eve ROBERT, responsable agence Urbanéo AuRA

Urbanéo a la chance d’accompagner la région Auvergne-Rhône-Alpes dans son projet de financement d’abris bus pour les communes du territoire en vue d’améliorer l’organisation des transports interurbains et scolaires. Eve ROBERT, responsable de l’agence Urbanéo AuRA, nous en dit plus sur cette organisation.

 

Peux-tu nous parler du projet de la région Auvergne Rhône Alpes ?

La région AuRA a décidé de financer la fourniture et la pose d’abris voyageurs pour les communes qui en font la demande. Ces communes ont simplement, à leur charge, la réalisation de la dalle en béton ou l’éventuel démontage d’un précédent abribus.

Les chargés de missions des départements nous contactent suite à la demande de communes via le portail des aides de la région. Un piquetage est effectué avec un représentant de la Région, de la commune concernée et dans certains cas d’un représentant de la communauté d’agglomération. Ensuite, un vote a lieu en commission. Une fois la décision votée et la dalle réalisée, l’équipe Urbanéo implante les abribus CIRRUS commandés.

 

Quels étaient les besoins de la région ?

Nous posons des abris bus CIRRUS sur platines éco-conçus spécialement pour la région AuRA avec des dimensions sur-mesure. Il en existe plusieurs modèles : standard, auvent, anti-vandalisme à diverses dimensions mais tous équipés de caisson publicitaire. A ce jour, Urbanéo enregistre 130 abris bus CIRRUS commandés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et 61 abris ont été implantés au 1er mai 2021.

 

Comment se passent les implantations ?

A l’issue de la commission régionale, je dispose d’une liste d’abribus dont les emplacements ont été validés. Charge à moi de vérifier auprès des communes si les dalles ont été faites afin d’accueillir un nouvel abribus. Dès que je reçois la confirmation, je transmets un planning d’intervention à la commune.

 

Quels sont les retours des communes suites aux implantations ?

Un technicien de la région et/ou de la commune valide nos implantations. Ce PV de réception de chantier vient consolider mon rapport transmis à la Région AuRA. Certaines communes m’ont fait part de leur satisfaction offrant ainsi à leurs administrés un confort au point d’arrêt de bus.

 

Quel est ton retour par rapport à ce marché ?

J’apprécie énormément ce marché. Je rencontre beaucoup de personnes (techniciens, élus, usagers…) J’assiste à des implantations différentes car Urbanéo propose un large choix aux communes (l’équivalent de 12 modèles d’abribus). En outre, les communes sont réactives et nous accueillent bien.

lundi 29 Mar

Quel chemin parcourir pour se développer durablement ?

Repenser son business modèle avec l'objectif de réduire son impact environnemental tout en créant de la valeur, c'est aussi répondre aux besoins des clients en ayant conscience de ce que l'on émet. Ce simple schéma répond à toute la démarche RSE de l'entreprise Urbanéo : un approvisionnement durable, une éco-conception des mobiliers urbains non publicitaires, une fabrication locale & française d'abris bus et poteaux d'arrêt, une démarche vers l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération, un allongement de la durée d'usage (3R) et le recyclage des mobiliers déposés des lignes de transport public.

 

Si, comme Urbanéo, vous êtes sensibles aux questions environnementales liées à votre activité de gestion de lignes de transport public, consultez nos équipes. Elles vous accompagneront dans la gestion globale des mobiliers urbains non publicitaires en appliquant en premier lieu la règle des 3R (Réemploi, Réparation et Réutilisation).

     

Consultez l'interview de Thierry DELCOURT en cliquant sur ce lien Urbanéo ou si vous souhaitez découvrir l'intervention de Thierry DELCOURT lors de l'Université des Entrepreneurs 2020, cliquez sur ce lien.

 

lundi 1 Mar

Un poteau d’arrêt GAYANT parfaitement modulable pour les besoins des Autocars Dominique

Ou Comment adapter un poteau d'arrêt GAYANT à un afficheur à faible consommation d'énergie ?

Depuis 2013, Urbanéo - acteur du mobilier urbain non publicitaire - participe à son échelle au transport public de la ville de Paris par l'intermédiaire de son client Autocars Dominique. L'entreprise Autocars Dominique a remporté en 2013 le marché public relatif à la création et l’exploitation de la ligne de transport public 100% électrique « La Traverse Brancion-Commerce » sillonnant les rues du 15è arrondissement de Paris.

 

15 poteaux GAYANT ont alors été choisis par Autocars Dominique pour leur profil approchant aux poteaux RATP. Ces poteaux GAYANT ont été implantés par les équipes Urbanéo pour le compte des Autocars Dominique. En 2019, l’entreprise Autocars Dominique - cherchant à améliorer son service aux usagers - décide de proposer un affichage dynamique aux points d’arrêt avec des informations en temps réel.

C’est donc tout naturellement qu’Urbanéo a adapté son poteau d’arrêt GAYANT, parfaitement modulable. Ainsi, les usagers de la ligne la Traverse du 15e arrondissement bénéficient d’une information en temps réel grâce à une tête d’affichage ANXENTIA qui développe des afficheurs à faible consommation d’énergie fonctionnant entièrement sur piles. Autre avantage à cette installation, le poteau dispose d’un bouton poussoir à la base du cadre horaires enclenchant une synthèse vocale des informations pour les non-voyants et mal voyants.

 

La traverse dessert aujourd’hui 31 points d’arrêt dorénavant sur une boucle de 8,5 km dans le 15è arrondissement de Paris. Le poteau GAYANT équipé d’une tête avec afficheur LCD offre des avantages non négligeables : faibles coûts de maintenance et faibles coûts de consommation d’énergie tout en se distinguant par son élégance et sa simplicité.

Fin 2020, 11 nouveaux poteaux GAYANT équipés de tête ANXENTIA étaient implantés sur le réseau de la Traverse Paris 15è à la demande des Autocars Dominique. Urbanéo reste à l’écoute de ses clients pour adapter ses mobiliers urbains aux besoins de l’exploitant et aux attentes des usagers.

mardi 7 Juil

Urbanéo se relève d’un printemps 2020 compliqué.

Dans ce contexte de crise sanitaire, Urbanéo fait front grâce à l'opiniâtreté et l'unité de ses équipes. Elle a subi et subit encore aujourd'hui des coûts supplémentaires induits par cette période troublée tout en faisant face à une perte de chiffre d'affaires.

 

Quelles sont les mesures mises en place pour assurer une continuité d’activité lors du confinement?

Il a fallu mettre en place la continuité de notre activité. Urbanéo, éco-conceptrice de mobiliers urbains non publicitaires de transport public, a réussi à s’adapter notamment grâce à l’organisation, pour certains salariés, du télétravail. Cependant, sur le terrain, les chantiers de pose et dépose, maintenance et entretien d’abribus et de poteaux d’arrêt ont été mis sur pause. Seule une astreinte technique fut assurée pour garantir la mise en sécurité des points d’arrêt accidentés ou vandalisés.

 

Quelles sont les changements opérés lors de la reprise du travail ?

La reprise sur le terrain, pour les techniciens de maintenance et d’entretien, a été perturbée par la mise en place de mesures sanitaires. Le port du masque et de gants, le respect des distanciations physiques, le lavage régulier des mains et la désinfection des camions, sont autant de mesures engendrant perte de temps et coûts supplémentaires à prendre en compte pour une PME de mobiliers urbains.

 

Quel est l’impact de cette crise sanitaire sur une PME comme Urbanéo ?

  • Les coûts additionnels liés à la crise sanitaire et au respect des gestes barrières
  • L'augmentation du temps d'intervention liée à l'application des mesures sanitaires
  • Le retard pris sur de nombreux projets tel que l’ouverture de la nouvelle agence Urbanéo en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Et, inévitablement, la perte de chiffre d'affaires

La crise sanitaire a donc eu un impact financier important pour Urbanéo comme c’est le cas pour de nombreuses PME. L'économie ne sortira pas de la crise sans une bonne dose de bienveillance de la part de tous, et notamment de nos clients.

 

Comment et par quels moyens les Autorités Organisatrices de la Mobilité peuvent-elles aider les PME comme Urbanéo ?

lundi 25 Mai

La crise sanitaire liée au COVID19 fait le bonheur des fabricants de vitres en polyméthacrylate de méthyl communément appelé Plexiglas. Tous nos fabricants sont sollicités par les commerçants, les entreprises, les collectivités... afin d'équiper comptoirs et bureaux de séparateurs translucides. On voit partout émerger aux caisses de supermarchés, sur les comptoirs de buralistes, boulangers, bouchers, libraires… ces plaques de plexiglas transparentes.

 

Cette brève pourrait paraître sans intérêt. C’est sans compter l’impact qu’une telle émergence de demande de plexis a sur notre métier. En effet, Urbanéo assure pour bon nombre de ses clients la maintenance des mobiliers urbains des lignes de transport. Parmi les interventions de maintenance curative et préventive, Urbanéo change les vitres abîmées ou vandalisées des cadres horaires des poteaux d'arrêt et des cadres d’information des abris voyageurs. Or toutes ces vitres de cadres sont faites en plexis pour la plupart.

 

Devrions-nous appeler cela l’effet papillon. Il n’en est pas moins que la rupture d’approvisionnement des vitres plexis se profile à l’horizon du fait du Coronavirus. Nos fabricants nous ont alerté, et nous vous relayons l’information car nous ne pourrons pas toujours répondre à vos demandes si nous ne décidons pas ensemble d’anticiper vos besoins.

 

Responsables d’exploitation de transport public, responsables transport d’Autorités Organisatrices de Mobilités, prenez le temps d’évaluer vos besoins en vitres plexis pour vos cadres horaires de poteaux d’arrêt de bus et cadres d’information voyageurs d’abris bus.

 

Vos responsables d’agence Urbanéo sont à votre disposition pour répondre à vos demandes de réapprovisionnement de vitres plexiglas. Anticipez vos commandes avant qu’une rupture de stock ne vienne perturber la maintenance de votre réseau de transport public.

  Nota Bene : Urbanéo a créé avec des chutes de plexis ne correspondant à aucun format de cadres de nos clients des séparateurs de bureau. N’hésitez pas à consulter l’offre du mois en cliquant ici 

jeudi 14 Mai

En tant qu’Autorité Organisatrice de Mobilité ou en tant qu’exploitant de transport public, vous êtes confrontés aujourd’hui à cette problématique d’organiser et adapter les équipements, de nature à permettre le respect des dispositions des mesures barrières, et ce pour la protection de tous: chauffeurs, salariés et usagers.

 

Comment vous accompagner pour regagner la confiance de vos usagers afin de revenir à un trafic équivalent à ce qu'il était avant la crise sanitaire ?

Urbanéo travaille sur une offre qui répond à cette attente. Mais avant de pouvoir vous la proposer, nous souhaiterions connaître votre avis sur le produit et son utilité. L’article 6 du décret n°2020-548 du 11 mai 2020 stipule que ‘Tout opérateur de transport public collectif de voyageurs routier par autocar ou autobus permet l'accès à un point d'eau et de savon ou à un distributeur de gel hydroalcoolique pour les passagers’. Or, les produits inflammables sont strictement interdits à bord des bus et auto cars.

 

Alors qu’envisageons-nous ?

Proposer - en libre accès - du gel hydroalcoolique aux points d’arrêt. Ainsi, nous offririons une solution pour se sentir mieux et en sécurité.

 

Comment ?

En fixant aux mobiliers urbains des distributeurs de gel hydroalcoolique. JCDecaux a d’ores et déjà développé un produit semblable adapté à ses mobiliers publicitaires suite à la demande de la ville de Paris. Notre Bureau d’Études travaille sur un produit simple, durable et robuste adaptable à tous les mobiliers urbains non publicitaires (abris bus et/ou poteaux d'arrêt). Mais avant d’aller au bout de notre démarche, nous souhaiterions savoir si l’équipement d’un distributeur de gel hydroalcoolique au point d’arrêt complèterait votre démarche de sécurisation des transports publics.

Merci de prendre quelques instants pour répondre aux 8 questions suivantes sous Google Forms :

jeudi 23 Avr

Urbanéo vous l'avait confirmé, ses équipes restent opérationnelles en période de crise sanitaire. Les premières demandes d'interventions ont été des opérations de maintenance curative avec la mise en sécurité de points d'arrêt montrant une dangerosité pour les usagers. Des abris bus accidentés ont donc été sécurisés pour éviter aux piétons, usagers et automobilistes de se blesser. Très vite, les demandes d'interventions ont évoluées. Les régions et les départements ont souhaité communiquer en période de confinement pour partager des messages importants à tous les citoyens. Ainsi, certaines agences Urbanéo ont reçu des demandes de campagnes d'affichage institutionnel. C'est ENSEMBLE avec ses clients qu'Urbanéo a élaboré une procédure dans le but d'obtenir une autorisation des hautes instances pour travailler sur l'espace public.

 

Quelle procédure a été mise en place pour pouvoir afficher en période de confinement ?

Urbanéo a donc demandé à chacun de ses clients de rédiger une demande auprès des Préfectures afin d'obtenir une autorisation officielle. Les Préfectures ont transmis leur accord par écrit permettant à Urbanéo de reprendre une partie de ses activités dont l'affichage institutionnel dans les caissons publicitaires des abribus. Ainsi, les techniciens Urbanéo peuvent désormais reprendre leur activité d'affichage sans être inquiétés par les contrôles routiers. Équiper tous les techniciens [volontaires] de l'autorisation préfectorale, de l'attestation employeur et de l'autorisation de sortie dans le cadre d'un déplacement professionnel, Urbanéo peut aujourd'hui en toute légalité assurer ses prestations d'affichage.

 

Comment Urbanéo s'est organisée pour garantir la sécurité de ses salariés ?

Chaque responsable d'agence a remis aux techniciens VOLONTAIRES un équipement spécial pour assurer les gestes barrières : gel hydroalcoolique, petit container d'eau, savon, gants,  masques (fabriqués par un partenaire local). Formés aux gestes barrières par leur responsable (distanciation lors des préparations de tournées, désinfection des véhicules, ports des EPI et des équipements spéciaux, etc.), les techniciens ont très vite pris de nouvelles habitudes et individuellement ont sillonnés et sillonnent encore les routes de France afin d'afficher des campagnes de publicité institutionnelle. Parmi les campagnes publicitaires, on retrouve dans différents départements des thèmes communs tels que la continuité pédagogique, les gestes barrières, les violences intrafamiliales, le besoin d'aide, Restez chez vous ...

Si vous souhaitez en savoir davantage sur l'organisation Urbanéo pour les campagnes d'affichage institutionnel, n'hésitez pas à contacter nos responsables d'agence. Tous sont en télétravail, et auront plaisir de répondre à toutes vos questions.

  Suivez notre actualité également sur LinkedIn

mercredi 18 Mar

Cher(e)s client(e)s,

 

Conformément à l'annonce du gouvernement concernant les mesures de confinement obligatoire, et pour préserver votre santé et celle de nos équipes, Urbanéo est contrainte de suspendre toutes ses prestations en cours jusqu'à la levée du confinement.

Dans l’impossibilité d’accéder à ses chantiers sur la voie publique mais aussi confrontée aux retards d'approvisionnement, Urbanéo ne saura plus répondre à ses obligations liées à vos marchés publics et à vos marchés privés étant donné le cas de force majeure du Covid-19 reconnu par l’État.

 

Toutes les visites clients sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Toutefois, nos équipes restent joignables et peuvent vous rencontrer en visioconférence. Sachez que tous vos interlocuteurs habituels sont en télétravail dès ce mardi 17 mars 2020 midi. Ils restent à votre disposition et à votre écoute pour toutes vos demandes, et ce par e-mail ou par téléphone portable. Une astreinte Urbanéo est également organisée par agence uniquement pour mettre en sécurité un point d'arrêt accidenté. Il vous sera demandé un justificatif par écrit pour établir une attestation de déplacement dérogatoire.

 

En attendant que l'horizon s'éclaircisse, prenez soin de vous et de vos proches.

 

Thierry DELCOURT - Président Directeur Général Urbanéo t.delcourt@urbaneo.eu

 

Vos contacts pour toutes demandes Agence NORD : Benoit CARETTE - b.carette@urbaneo.eu Agence IDF et OUEST : Tommaso MALANDRA - t.malandra@urbaneo.eu Agence SUD-OUEST : Sébastien BARREYRE - s.barreyre@urbaneo.eu Agence SUD-EST : Eric AYELLO - e.ayello@urbaneo.eu

lundi 17 Fév

Abris voyageurs Urbanéo sur le réseau régional AuRA

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a confié à Urbanéo son marché de fourniture, pose et maintenance des abris voyageurs du réseau de transport public régional. La loi Mobilités 2019 aura sans aucun doute un impact sur le réseau régional. En effet, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a la compétence transport sur un territoire où parfois seule la voiture est le seul moyen de se déplacer. Urbanéo est donc fière d'aider la Région a étoffé le réseau de transport public dans l'objectif d'offrir des solutions de déplacement au plus grand nombre. La gamme d'abri voyageurs CIRRUS sera prochainement implantée sur le réseau régional.

Le saviez-vous ?

Tous les mobiliers Urbanéo (abris bus, poteaux d’arrêt de bus, abris vélos, mobiliers urbains sur-mesure) sont éco-conçus par le Bureau d’Études Urbanéo, puis sont usinés, fabriqués, galvanisés et thermolaqués en France. Urbanéo a tissé un réseau local de PMI françaises pour lesquels le savoir-faire français est encore à l’honneur.

Pourquoi le choix de l’éco-conception ?

L’éco-conception des abris bus et des poteaux d’arrêt de bus implique systématiquement une réduction du nombre de composants tout en garantissant une résistance des mobiliers urbains, et une réflexion sur l’usage du produit parce que
• utiliser moins de matière première dans le process de fabrication d’un mobilier, c’est réduire notre impact sur l’environnement tout en étant créateur de valeurs
• analyser le cycle de vie d’un mobilier, c’est prendre en considération la règle des 3R (Réparation/Réutilisation/Réemploi) et la recyclabilité du produit en fin de vie
• considérer l’usage du mobilier, c’est rendre un abribus ou un poteau d’arrêt plus facile à poser, maintenir et entretenir
• prendre en compte les coûts globaux du mobilier, c’est entraîner un allongement de la durée d’usage

Pourquoi le choix d’une industrie territoriale ?

Urbanéo tend vers une optimisation de la logistique globale en fabriquant en France, et en implantant ses agences au plus près des lieux d’intervention pour une économie de la proximité parce que
• fabriquer en France ses mobiliers urbains, c’est privilégier le tissu économique local
• développer l’éco-conception des mobiliers avec des partenaires locaux, c’est encourager la filière française à dupliquer la démarche et le modèle
• éviter les coûts d’expédition et la pollution liés au transport, c’est réduire le bilan carbone Urbanéo

 

CONTACT
mai 2021

Postes à pourvoir

Urbanéo recrute un(e) technicien(ne) de maintenance & entretien dans le département de Normandie

Cliquez sur l’image pour consulter les annonces.